Yana Kudryavtseva

De WikiGR
Aller à : navigation, rechercher
Yanak.jpg

Yana Kudryavtseva (en Russe : Я́на Алексе́евна Кудря́вцеваest) est née le 30 septembre 1997 à Moscou, en Russie. Son père, Aleksey Kudryavtsev, était un nageur et médaillé olympique en 1992 au 4×200 m freestyle. Sa mère, Viktoriia Kharitonova la surnomme : "L'ange aux ailes d'argent", car elle ressemble à une ballerine dans une boite à bijoux. Yana s'entraine 6–8 par jour, son surnom au gymnase est : "Statue de cristal".

Ses débuts[modifier]

Yana a commencé la gymnastique rythmique à 4 ans, mais s'investit professionnellement à l’âge de 5 ans. C’est son père qui l’initia car il connaissait des coachs de gymnastique. A la base, il ne souhaitait pas qu’elle s’engage dans une carrière professionnelle. Etant lui-même nageur olympique, il ne voulait pas qu’elle ait une vie aussi difficile.

Sa première coach fut Ekaterina Valentinovna Pankova, qui continue à entraîner à Moscou. Elle fut une gymnaste de sa coach actuelle, Elena Lvovna Karpushenko. Elle commença les compétitions en catégorie novice en 2007, à seulement 10 ans. Elle a remporté le championnat national russe en catégorie junior en 2009, 2011 et 2012.

Cette gymnaste est entraînée par Elena Karpushenko depuis 7 ans, ainsi que par Irina Viner (entraîneur en chef de l'équipe de Russie).

Carrière[modifier]

Elle débute sa carrière sénior en 2013. Tout n'est pas aussi facile qu’il ne le paraît. Au début de l’année, elle n'est pas sélectionnée dans le top 4 de l’équipe nationale, et fait uniquement des compétitions internationales simples comme le Tournament Città di Pesaro. Mais plus tard, en raison de nombreuses gymnastes blessées ou malades, et elle est envoyée à la World Cup de Sofia en Bulgarie où elle remporte la compétition. Après ça, elle est envoyée à d’autres compétitions d’importance.

Lors de la World Cup de Minsk, Yana Kudryavtseva gagne une fois de plus le concours général, devant la russe Daria Svatkovskaya. Cependant elle ne participe pas à la finale cerceau, ayant commis de grosses erreurs pendant les qualifications, mais obtient l'or au ballon et l'argent aux massues et au ruban.

Yana est envoyée aux Championnats d'Europe de Vienne, avec ses deux compatriotes Margarita Mamun et Daria Svatkovskaya. Elle concourt avec trois engins: le ballon, les massues et le ruban (Svatkovskaya concourant au cerceau, et Mamun aux quatre engins). Elles remportent l'or par équipe. Yana termine 4ème à la finale ruban, ayant commis une erreur, mais reçoit le titre de Championne d'Europe aux massues et au ballon. Elle obtient par ailleurs un 19.000 à cet engin, soit la meilleure note jamais obtenue depuis la mise en application du nouveau code de points.

Lors du Championnat du Monde de Kiev, en Ukraine. Yana y représente la Russie avec Margarita Mamun. Yana remporte l'or au cerceau et au ballon (l'or étant empoché par l'ukrainienne Ganna Rizatdinova et par Margarita Mamun), l'or aux massues, qu'elle partage avec sa compatriote, et l'or au ruban. Elle devient aussi Championne du Monde All-Around devant l'ukrainienne, Ganna Rizatdinova et la biélorusse Melitina Staniouta.

L'année 2014 n'est pas sans difficulté puisqu'elle est sans cesse talonnée par sa compatriote Margarita Mamun, avec qui elle partage la première place. Cependant, elle finit par remporter le titre de Championne du Monde All-Around 2014, avec le Prix d'Elegance Longines, pour lequel elle reçoit 5000 dollars, une sculpture par l'artiste Suisse Jean-Pierre Gerber, ainsi qu'une montre.

Yana est, depuis Alina Kabaeva, la plus jeune médaillée d'or lors de Championnats d'Europe. Elle devient en 2013, à 15 ans seulement, la plus jeune Championne du Monde de gymnastique rythmique de tous les temps. En 2014, elle est la plus jeune à avoir gagné 2 titre mondiaux a tout juste 16 ans. En 2015, elle obtient le record de points (depuis la cotation sur 20pts en 2013) aux Jeux Européens avec un total de 76.1/80.

En 2014 elle signe un contrat de sponsorship avec la marque de montre de luxe Longines, et devient leur ambassadrice, remplaçant ainsi sa compatriote, Evgenia Kanaeva.

En 2016 , Yana débute la saison blessée mais elle se rattrape en étant championne d'Europe. Au Jeux Olympiques elle fait une erreur au massues qui laisse Margarita Mamun remporter le titre.

Après une rumeur démentie en novembre 2016, Yana annonce officiellement la fin de sa carrière le 9 janvier 2017.

Petits Rituels[modifier]

Pour se préparer avant un passage, elle se referme sur elle-même et se dit: “calme-toi, reste forte, tu va y arriver”. Puis, elle se répète tous les éléments qu’elle doit faire, parle à ses engins, puis entre sur le praticable.

Palmarès[modifier]

  • Championnats du Monde :
    • Championne du Monde All-Around 2015
    • Championne du Monde All-Around 2014
    • Championne du Monde All-Around 2013
  • Championnats d'Europe :
    • Championne d'Europe All-Around 2014
    • 37ème en 2013 (3 engins) + 1ère (ballon, massues)
    • Championne d'Europe Junior All-Around
  • Jeux Olympiques :
    • Vice-Championne olympique en 2016

Références[modifier]

Fiche FIG profil (Russe) Rhythmic gymnastics results Page Wikipedia détaillée (ENG)